Au premier trimestre 2011, nous avons vu deux spectacles à l’Opéra de Rouen : le premier sur la danse contemporaine, le second sur le rôle du chef d’orchestre.

Le premier spectacle s’intitulait « Le Prince de Verre ».

C’est l’histoire d’un prince qui a les os si fragiles qu’il ne peut pas quitter son palais. Mais son rêve étant de voyager, ses amis l’aident à parcourir le monde.

Pour nous raconter cette histoire, seuls les danseurs, habillés de haillons, s’exprimaient par leur corps sur un fond musical : pas de paroles ! Nous avons remarqué la souplesse des danseurs qui sautaient, évoluaient en légèreté, mais nous n’avons ni compris l’histoire, ni apprécié ce spectacle trop moderne.

Le second s’intitulait « Laissez-vous conduire ».

Cette fois, nous avons tous beaucoup aimé, car tout en nous amusant, nous avons écouté de la belle musique et nous avons appris le rôle du chef d’orchestre.

L’orchestre symphonique de l’Opéra de Rouen a joué devant nous les extraits de la 5ème Symphonie de Beethoven, la Symphonie n°40 de Mozart et la Symphonie Fantastique de Berlioz.

 Si vous ne le savez pas :

  • Pour que l’orchestre commence, le chef lève les bras.
  • Il est dos au public. Mais au temps du roi Louis XIV, il devait être face au roi (pour ne pas montrer le bas de son dos au roi!)
  • Avec sa baguette, il donne la vitesse et les nuances (fort, doux).
  • Avec son bras, il montre qui doit jouer.
  • Il n’a pas toujours besoin de sa baguette.
  • Il doit connaître les partitions de chaque instrument.
  • A la fin, il salue le public et sert la main du premier violon.
  • Il faut 15 ans d’apprentissage pour devenir chef d’orchestre.
  • Léonard Bernstein et Herbert Von Karajan sont des chefs d’orchestre célèbres.